Les plus beau poeme d amitié

Une journée sans toi

Ça ne va pas
Une heure sans toi
Non toujours pas…
Une minute sans toi
En aucun droit..
Une seconde sans penser à toi
Ça n’existe pas…
Le temps m’importe peu quand je suis avec toi
Car je suis bien dans tes bras
Le seul regret que j’ai
C’est d’avoir mis tout ce temps pour te rencontrer…
Que je sois avec toi maintenant
Je ne fais plus attention au temps
Je t’aime et je t’aimerai
Et cela pour l’éternité…

 Les plus beau poème d’amitié 1

Au feu de quelle étoile, à l’or de quelle rive,
Avons-nous quelquefois réchauffé nos pieds lourds ?
Dans quel espace vain flottant à la dérive
Et rongé par la lèpre invisible des jours ?
Qui sommes-nous, perdus comme un sanglot d’écume
Parmi les fleuves las où saignent nos élans ?
Qui sommes-nous, tachés de soleil et de brume
Et si riches de dons et de vœux chancelants ?
Adieu ! beaux rires clairs, Adieu ! fauves haleines ;
Adieu ! soupirs mêlés sous le ciel enjôleur.
La joie aimante éclate avec ses ruches pleines
Mais la mort est tapie au fond de chaque fleur.

Les plus beau poème d’amitié 2

Toi tu es ce Soleil perçant;
Tes nuages de mon ciel,
Grâce à toi ma Terre est plus fertile, plus vivante,
Ta lumière réchauffe mes océans de rêves;
Eva porant les obstacles, mes craintes.
Tes rayons atteignent mon coeur;
Et font brûler mon envie folle d’aimer.

Les plus beau poème d’amitié 3

J’ai longtemps
Songé à mon rêve
Sans voir l’apogée
J’ai longtemps
Observé vers l’horizon
S’il se réaliserait un jour
Hélas ! Rien
Mais aujourd’ hui ‘hui,
A force d’y croire,
Je vie tout
En gardant espoir
Je vous dis
Croyez en votre rêve
Criiez sans l’avoir vu
Et il viendra à vous.

Les plus beau poème d’amitié 4

Ce sont de petites perles salées qui roulent sur es joues,
Ce sont des lames de joie ou de tristesse,
Ce sont de petites perles salées qui effaceront tout,
Ce sont des larmes de sagesse.
Ce sont des mots écrits ou bien juste le son de ma voix,
Ou bien juste les claquements de chacun de mes pas,
Ce sont ces mots qui m’ont permis d’être avec toi,
Ce sont ces anges qui m’ont dit ne l’abandonne pas.
Je songe a chaque seconde passé a tes cotés,
Je veux que mes rêves deviennent réalités,
Je voudrais que certains souvenirs soient du passé,
Je voudrais que les meilleurs moment me soient rester gravés.

Les plus beau poème d’amitié 5

 Depuis toute petite, on a grandit chacune l’une à coté de l’autre, on s’est soutenue, on a tout fait ensemble, deux ans ont passé, on a grandit de nos cotés puis on s’est séparé. Le lycée, les nouveaux amis et puis plus aucune nouvelle, de l’une comme de l’autre. Une nouvelle page s’est tournée , elle est partie désormais.


Tout repose sur moi, elle m’était si chère, elle était tout. Je ne regrette pas les moments passés à ses cotés, mais je regrette le jour où elle m’a laissée. Je sais que de là-haut elle me voit, qu’elle n’aimerais pas me voir triste, mais j’aimerais tant qu’elle soit à mes cotés. Elle voulait être comme moi, me suivre selon mes choix, elle m’avait dit qu’elle ne me laisserait pas, mais le destin en a décidé autrement, il l’a prise à ses cotés afin de mieux la protéger. Elle était si jeune…Beau Texte d'amitié

Les plus beau poème d’amitié 6

Vous êtes la fleur
Odorante
Vous êtes une source
Qui abreuve nos cœurs
Vous êtes une semence
Qui donne d’aimer
Vous êtes la lueur
De nos vies, et nous faites sourire
Vous êtes un
Avenir glorieux
Vous êtes une perle,
Et un porte bonheur
Vous êtes un rêve,
Une étoile
Qui illumine
Notre chemin  

Les plus beau poème d’amitié 7

cruel destiné que celle de la vie
les gens font tout pour ne mourir ici
ils ont peur de la mort car c’est l’inconnue
ils devrait craindre la vie, face a elle ont est nue
mais regardé dans ces beau paysage
ces marques irréversibles sur tout ces beaux visages
que dans le feu de l’action on ne s’en rend pas compte
que bientôt il faudra rendre des comptes
et que la mort est irréversible
pardon si je suis trop sensible
mais je ne peut plus longtemps souffrir
pardon mais je préfère … mourir

Les plus beau poème d’amitié 8

Avec le temps, on s’habitue
Quand l’heure venue on te regrette.
Seule devant mon miroir tu me guettes,
Puis quand je t’observe tu m’inquiètes.

A travers elle je me découvre,
Le visage pâle sans aucun doute,
Je me dévoile mais je redoute,
Plein de sagesse et de débauche,
Mais mon visage meurtri,
Dans la pleine de mon âme,
Me fait prendre conscience de mon bel âge.

Quand on la voit elle nous observe,
Quand on lui parle elle nous perturbe.
Elles nous agacent dans ces paroles,
Mais nous amusent dans son regard,

Avec elle on se dévoue,
Prêt à tout pour la séduire,
Quand l’heure venue ;
Pour elle de s’enfuir,
On est là pour la cueillir.

A nous deux on peut comprendre,
On peut voir et apprendre,
Nous sommes la vue et l’audition
Des passagers clandestins
Qui ensembles se complètent;
Dans le hasard du destin.

On parle d’elle au sens propre,
Elle nous excuse quand on se trompe
Mais nous maudit quand on la rate.
On l’observe avec nos yeux,
Notre regard est notre pensée.
Avec ma main je la dévoile
Avec mon cœur je l’a comprends,
Et mon esprit l’a rejetée,
De si belles paroles le doute se crée,
Hélas j’ai tant rêvé.

Il écrit avec son cœur il parle avec ses lèvres,
Le regard si froid le geste si rapide,
Qu’on lui parle d’un air timide,
Le prenant pour un hautain
On comprend avec effroi ;
Qu’il est là pour nous servir.

Elle paraît inaccessible
Mais pourtant elle se dévoile,
D un simple geste orgueilleux,
Elle seule peut nous comprendre,
Mais refuse de l’apprendre.

A cache cache c’est si facile,
L’envie pour elle de nous faire peur,
Nous faire comprendre avec stupeur
Qu’il est trop tard pour être à l’heure.

Les plus beau poème d’amitié 9

Les contours de ton doux visage se dessinent
Quel doux spectacle que celui de tes cils
J’entrevois tes cheveux qui batifolent
Je quitte le sol
Tu me jette un regard enjoliveur
Je suis en apesanteur
Enfin tu me souris
j’ai rejoins le paradis
Tu serais donc ma clé de l’énigme de tout mortel
La quête de la plénitude éternelle
Prenant mon courage à deux mains
Je décide que toi et moi ne feront qu’un

Les plus beau poème d’amitié 10

Désolée pour être sur Terre,
Désolée pour t’aimer,
Désolée pour te chercher,
Désolée pour ne pas te laisser,
Désolée de t’avoir aimer,
Désolée de ne pas te quitter,
Désolée pour être là sans cesse,
Désolée pour chercher à te rencontrer,
Désolée,Désolée,Désolée!!!
Mais tu es tellement bien et si aimé,
Que moi-même je n’ai pu résister.
Oh toi,
Mon si beau cœur,
Que je t’aime tellement!
Que je te respecte tout le temps!
Que je t’admire chaque seconde!
Désolée de te regarder toutes les secondes qui passent,
Mais tu es tellement magnifique!
Désolée te défendre,
Mais je ne peux accepter qu’on te juge sur ce que tu es!
Désolée de t’écouter,
Mais tout est vrai dans ce que tu dis!
Désolée pour m’inspirer de toi,
Mais tu es tellement pour moi!
Désolée de chercher à te voir,
Mais j’ai besoin de toi dans ma vie!
Désolée d’être terrée,
Mais cela en vaut la peine!
Désolée,Désolée,Désolée!
Je suis tellement désolée si tu savais!
Mais je ne peux m’empêcher de penser à toi!
C’est tellement rare d’aimer quelqu ‘un qui ne nous connaît même pas!
Oh toi,
Mon si bel ange noir,
Tu es immortel,
Et moi mortelle,
Mais tu m’immortalise chaque fois que je te vois,
Que je pense à toi
Et même quand je t’écoute!
                        

Commentaires

Commentaires