CITATION SUR UNE AMITIE FAUSSE

 

Citation sur une amitié fausse

Et voila quelques citations d’amitié choisies sur la fausse amitié:

Belle citation sur une amitié fausse

Citations de fausse amitié

  • « Les faux amis ressemblent à un bonhomme de neige qui fond au moindre rayon du soleil. » Louis Joseph Mabire
  • « En amitié, comme en amour, il est des relations aussi légères que des bulles de savon. » Maxalexis
  • « Les faux amis sont des oiseaux de passage qui viennent à la belle saison, et s’en vont à la mauvaise. »
  • « Les amis intéressés ressemblent aux chiens qui aiment mieux les os que ceux qui les leur jettent. » Louis Joseph Mabire
  • « Les faux amis sont plus dangereux que les ennemis déclarés. » Henri-Frédéric Amiel
  • « C’est offenser l’amitié que de se lier avec les ennemis de ses amis. » Proverbe de Saadi
  • « Si tu écoutes ton coeur tu es un ami et si tu écoutes ta messagerie tu l’es aussi. » Kibadachi
  • « Avec un morceau de pain, on trouve son paradis sous un sapin. » Proverbe russe
  • « Heureux deux amis qui s’aiment assez pour (savoir) se taire ensemble. »
  • « Il y a des amis qu’on ne pourrait remplacer, et d’autre qu’on a le bonheur de ne pas perdre. » Mahmoudi 
  • « Le mal est notre ennemi. Mais, ne serait-il pas pire qu’il fût notre ami ? » Leonard de Vinci

Une fausse amitié est comme un banc de sable. Proverbe indien 

« Mieux vaut perdre un peu d’argent qu’un peu d’amitié. »

« Amitié, comme le phosphore, les plus brillants brillent quand tout est sombre autour. »

« La plupart des amitiés humaines, même des meilleures, sont vaines et mensongères. »Charles-Augustin

« Chacun se dit ami; mais fol qui s’y repose : Rien n’est plus commun que ce nom, rien n’est plus rare que la chose. » Jean de La Fontaine

« Gardez-vous de vos prétendus amis qui n’encouragent ni ne soutiennent. » Henri-Frédéric Amiel

« Mesurant ses amitiés ou inimitiés à la mesure du bien et de l’utilité publique. » Jacques Amyot

« Il est des amitiés si profondes qu’en se voyant pour la première fois, on semble se reconnaître. » Alfred de Musset

Commentaires

Commentaires